Le blog de Raphaël Guinamard en Chine

Le blog de Raphaël Guinamard en Chine

WE à Wuyuan : la Chine authentique !!! 6-7 novembre 2010

En potassant le lonely planet dans le bateau de Putuoshan, j'avais remarqué une destination à 6-7 h de bus de Shanghai ou l'on pouvait louer une moto avec chauffeur pour aller voir des villages authentiques.

Sympa que j'm'étais dit.

Du coup cette semaine j'ai été cherché un billet à la gare routière sud (longue distance) de shanghaï. La nénette me dit que c'est 7 à 8h de bus. Départ à 18h45 vendredi =>ça fait arriver après 2 h du mat ça... 

Tant pis. Je verrai bien.

La carte qui va bien :

Et les fichier google earth en cliquant ici

 

Notre secrétaire préférée m'avait réservé un hôtel en face de la gare routière, à 200 yuan (20 €) au lieu des 530 annoncés par le lonely.

En fait, je suis arrivé à minuit 20. Donc juste 5h30 de route. ça a passé vite finalement.

Ma chambre a l'hotel était super chic.

Mon hotel pris le dimanche:

Le lendemain matin, après un petit déj 100% Chinois, je me rend compte qu'ici personne ne parle Anglais. J'essaie de me faire comprendre dans mon Chinois embryonnaire:

Bon alors, ce que je veux, c'est :

"Aller à la gare routière prendre mon billet retour, puis louer une moto qui m'amène à Sixi, Yancun, faire 2-3 autres vieux villages, aller à Xiao Likeng, puis continuer jusqu'au village de Guankeng. Là je veux trouver une chambre chez l'habitant et que la moto reparte seule car le lendemain je fais une randonnée entre Guankeng et Lingjiao. Combien ça coute ? Euh, est ce que vous pouvez m'écrire ça que je puisse montrer au chauffeur de la moto ?"

Bon, pas facile...

En fait, ils ne sont pas en mesure de m'indiquer des beaux villages en particulier et je dois faire mon itinéraire en leur demandant juste de traduire.

Au bout de 20mn, ça donne finalement ça:

Par contre vous n'aurez pas d'image des 4 premiers villages : mes photos ont mystérieusement disparues. Peut être les chocs sur la moto ?

Du coup pas de photos non plus de la moto si de mon jeune chauffeur...

En tous cas, Xiao Likeng est le plus joli de ces premiers villages, mais c'est le seul ou il y a pas mal de touristes (uniquement Chinois : pas croisé 1 occidental en 2 jours ici)

En milieu d'après midi, nous voilà en quête du village de Guankeng.

On doit quitter la route pour prendre une piste.

20 mn plus tard, on arrive à un village :

Sauf que cette brave dame nous dit que bon, c'est pas là....

On repars. 20 mn d'autres pistes et nous voilà arrivés à bon port :

Il y a bien dans le village un gars qui loue une chambre. Ouf.

Bon c'est sur, c'est moins chic que l'hotel d'hier soir. Mais bon, à 2€ la nuit, faut pas trop en demander :

 

ça caille, mais en mettant 2 couettes, c'est pas grave si y a pas de chauffage.

En attendant le repas à 18h, je fais un tour du village.

Vraiment isolé, il est très authentique:

Comme tous les villages de cette région, la rivière joue un rôle central :

Elle sert à faire la vaisselle, nettoyer les légumes, laver le linge etc:

Bon par contre, ça a des conséquences :

Ici les enfants sont portés dans le dos avec une genre de grande écharpe:

Tous le monde dans le village est tout étonné de voir un occidental.

Surtout les enfants bien sur :

Ni hao! Ni jiao shamma mingzheu ? (en Chinois prononcé en Français phonétique : bonjour, comment tu t'apelles?)

 

Je sors un peu du village pour faire un tour :

La nuit tombe doucement sur Guankeng

 

Ils m'ont préparé une table et une chaise isolées au dessus de la rivière :

y a de quoi faire :

Un petit coup de Baïjiao :

A 19h00, le village est silencieux. A 19h20 je suis dans mon lit à lire !!!!

Couché comme les poules, quoi...

 

Le lendemain il a du brouillard et je visite le village au petit matin.

Le froid du petit matin en montagne, les odeurs de fumées et de repas qui chauffe, les poules, un vieux village... il y a vraiment une atmosphère du Népal ce matin là.

Je suis très heureux de voir la vie calme de ces villages : ça change de Shanghaï !

Les Chinois sont déjà au boulot :

Petit déj bien bourratif (mais pas très bon pour mon palais d'occidental)

Le temps de trouver un guide pour me montrer le bon chemin, nous voilà parti vers Lingjiao, à 3h de marche sur d'anciens sentiers postaux:

peuplés de créatures terrifiantes :

Au fur et à mesure qu'on monte, le brouillard se dissipe:

 

 

 

Il y a pas mal de beaux oiseaux. Mais bon, c'est pas facile à photographier...

Regardez bien au centre l'oiseau tout jaune :

A la dernière bifurcation, mon guide me laisse. Un peu plus loin, le col :

 

Lingjiao est en bas :

 

Mais il y a encore des bêtes féroces sur le chemin :

 

A proximité du village : rizière et foin qui sèche :

Les femmes portent de lourdes charges :

Les systèmes d'irrigation en bambou (DN80 pour les connaisseurs):

J'arrive au village :

C'est le même genre de village que Guanken:

 

 

Comme prévu, mon chauffeur est bien au rendez vous fixé la veille, et nous voilà repartis:

Tu vois Alexandra, moi j'ai mis mon casque:

On arrive à un village (Hongguan) avec un arbre vraiment énorme et des gens qui jouent aux cartes:

 

 

 

Balaise, hein ? :

Comme les villages du coin, il y a de très belles portes (spéciales pour Alexandra) :

zoom :

Vue sur les toits du village :

 

On repars, avec de temps en temps une bonne dose de poussière :

Sur la route :

Pour arriver au village suivant, Da Likeng, on remonte une rivière de montagne. ça ressemble un peu à la Corse:

Arrivée à Da Likeng:

Il y a comme dans tous ces villages des très belles cours intérieures avec des puits de lumière :

 

, des superbes boiseries :

 

et de très belles portes:

 

 

Dans beaucoup de villages, les têtes des sculptures sont coupées (révolution culturelle??), mais pas dans ce village :

 

Un Chinois s'impose plus ou moins guide, mais bon, il est bien sympa 

et il me fait rentrer chez ses copains :

Il me montre l'utilisation de la cendre comme.......... 

réchauffe couette !!!!!:

Il y a des cours intérieures bien sympa:

 

Des jeunes Chinois peignent les maisons de ces villages :

 

Le dimanche, plein de gens travaillent en Chine

Notre dernier village sera pour voir un pont de 800 ans.

Malheureusement, il est en reconstruction :

Et on revient donc sur Wuyuan.

On s'arrêter à un genre de Mac Do Chinois : vous ne rêvez pas, le hamburger est à 4.5 Yuans (0.5 euros)...

Allez, il est l'heure d'aller prendre mon bus (à 17h10).

La gare routière de Wuyuan:

J'arrive à Shanghaï à 23h15 avec l'impression d'avoir passé une semaine de vacances...

A vraiment, un chouette WE !



08/11/2010
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres