Le blog de Raphaël Guinamard en Chine

Le blog de Raphaël Guinamard en Chine

WE 8-9 Juin 2013, Montagnes JiuHuaShan

Avec Nicolas, on avait prevu de faire un WE en montagne ensemble. Seulement voila, lorsqu'un WE se presente, la meteo n'est pas bonne : prevision de pluie tout le WE sur Nanjing, pluie intermittente sur les montagnes de JuiHuaShan...

Apres avoir pas mal hesite...Bon qu'est ce qu'on fait Nico? Moi j'ai pas envie de rester a m'emm.... a l'hotel. Nico est du meme avis.

On tente ?

Allez, on tente...

On propose aussi a Yann, un copain interprete, qui nous reserve le bus Nanjing-JuiHuaShan du samedi matin 6h40... Pour info, il y en a un a 7h40 aussi, qui permet d'eviter de se lever a 4h30 du matin...mais bon, quand on reserve le vendredi aprem => mei yo...

Finalement, on etait quasi seul dans le bus de 6h30, donc a vous de voir si vous tentez le 7h40 sans resa.

Enfin, bon, donc nous voila parti pour les montagnes de JiuHuaShan.

Ce n'est pas loin des fameuses montagnes jaunes.

La p'tite carte qui va bien :


Et les fichiers google earth (avec les chemins des ballades qu'on a fait) en cliquant la : JiuHua-Shan.zip

 Le bus prend environ 4 h. Il doit nous amener proche de la montagne ou l'on doit prendre un autre bus (1h).

Au milieu de nulle part, le bus s'arrete :

"Vous descendez la  : y a une voiture gratuite qui va vous amener directement au village de JiuHuaJie (au pied de la montagne)".

Ca sent l'entourloupe a plein nez... et ca nous rappelle l'histoire qu'on a lu quelques jours plus tot sur le blog de parfum de Chine mais bon, on y va.

Comme par hazard, le chauffeur de la voiture tient un hotel.... Mais bon, il est sympa, et son hotel n'est pas cher. On apprendra par la suite qu'il est coproprietaire des bus qui font la ligne Nanjing-JiuHuaShan et qu'il a ete prevenu par le chauffeur qu'il y avait des touristes.

Sur le chemin, il y a une statue de boudha geant. Il est encore plus grand que celui de Wuxi : 99 m de haut.

ca calme: voir la taille des arbres en comparaison... 

 

L'equipe de beaux gosses du WE (enfin, une partie, hein ;-) ): Yann et Nicolas


 On arrive chez le proprio, on mange. Heureusement qu'il y a Yann pour nous aider a choisir :

Le proprio a une carte de la montagne (bien difficile a trouver sur internet, alors la voila, cliquable en grand ) :


Et puis une autre qu'on a trouve au depart du telepherique :


Voila. Les presentations de JiuHuaShan etant faites, passons dans le vif du sujet.
Le proprio nous amene au point de depart d'une rando au dessus du village (on a lachement copie le blog parfum de Chine...)

Alors, donc JiuHuaShan, normalement, ca ressemble a ca :


Bon, nous on a plutot eu ca :

 Mais bon, c'etait super quand meme.

JiuHuaShan, comme toutes les montagnes de Chine, c'est surtout des marches,


des marches,


et des marches !


Vu que c'est une des 4 montagnes sacrees boudhistes, il y a des boudhistes qui montent en se prosternant tous les 3 pas. On sent que c'est physiquement tres dur. Ils ont une sacre foi :


Il a un peu plu cette premiere journee (1/2h a 1h), mais c'est bien mieux que ce qui est tombe a Nanjing.

On arrive dans un temple embrume (chiant ce clavier qwerty sans accent..., hein !). Cela donne une ambiance un peu mystique qui va bien avec le lieux.

Et a l'interieur, rare en Chine, il y a avait tres peu de bruit pour admirer 500 boudhas.

Du coup il y avait une ambiance de recueillement.

Si si.


Bon, Nico, ne va pas te transformer en moine boudhiste, tu as une usine a demarrer, hein ! (Yann assure pour le convertisseur HCN, mais il est encore leger pour les colonnes...) :

Comme souvent sur les montagnes, les amoureux mettent des cadenas graves :

Attention, ne pas enlever les batons, hein !


Un autre temple ,

et une pagode plus loin,

 
on arrive a une petit maison de priere bien sympa :


Remarquez qu'il fait plus clair maintenant ! :


C'est joli, hein ! Allez, je vous la remet mais cliquable pour l'avoir en grand : je l'aime bien cette photo !


On arrive a la riviere qui separe 2 parties de la montagne : (celle au dessus du village, et celle un poil plus loin et plus haute)

 
Bon, j'en entends qui se demandent c'est quoi ces trucs rouge a droite....
C'est rien, ce sont des bougies :


Contre la riviere, il y a un beau "je sais pas comment ca s'appelle" (encensoir?)


Bon, c'est sur, faut bien cadrer la photo ! :


On arrive dans le beau village au pied du telepherique :


Peu après plusieurs gros encensoirs,


on traverse une petite culture de the :


Et on rentre au bercail (le proprio vient nous chercher : nota, il y a aussi des bus).

Bonne premiere journee.

Le "soir", on va manger après l'achat des noix reglementaires de chaque WE en Chine :


On visite le village, il y a un bassin qui grouille litteralement de poissons et tortues (relaches la par les touristes chinois pour quelques yuans) , mais surtout d'un nombre impressionnant de rats qui chassent les poissons :


Bon, si on allait manger un peu plus loin...ce serait mieux, non...

On a mange des pousses de bamboo et des super ravioli fris


Le lendemain, sachant que le dernier bus pour Nanjing est a 12h30, on se leve tot pour etre quasiment (faut pas deconner non plus !) a l'ouverture du telepherique : 7h du mat !

Petit dej :


Genre de mauvais souvenir en Chine : ce groupe a l'air bien sympa..., non ?


sauf qu'alors qu'on attendait notre tour pour prendre le billet, elle sont toutes arrives en essayant de nous passer devant, en tendant de l'argent par dessus notre epaule (en nous bourrant bien sur et en criant pour que la caissiere les entende) pour avoir le billet avant, en nous poussant. Bon, tu veux bien en laisser passer 1 ou 2, mais au bout d'un moment t'en a marre de te faire bousculer. Il a fallu que je m'enerve vraiment en les poussant elles memes. Des fois c'est dur de malpolitesse la Chine. 

Tous ceux qui ont fait 1 fois la queue en Chine comprendront...

Enfin, bon, on prends le telepherique qui passe au dessus d'une foret mixte de pin et de bambous :


On avait repere sur la carte un petit chemin en dehors du chemin principal.  Donc juste a la sortie du telepherique, on prends ce chemin qui pars sur la droite.

Personne, beaucoup, beaucoup plus authentique.

Il monte bien raide parfois.

La veille, on avait vu des pancartes qui disaient de faire attention aux singes :


Ce chemin est a l'ecart, c'est le moment d'ouvrir l'oeil !

Au bout de quelques centaines de metres, ben on comprends qu'on est pas loin d'eux :


Bon, d'accord, c'est pas terrible de mettre des photos de crottes dans un blog, mais moi j'etais bien content d'en voir !

.

.

.

suspens

.

.

.

.

alors ? on en a vu des singes ou pas ?

.

.

.

.

et ben non, pas vu.... zut !

.

.

.

On arrive au sommet sans avoir croise personne. Royal. Ce chemin est vraiment super.


on revient sur le chemin principal. Il est bien plus large et tres bruyant


On arrive au temple du sommet. Dans la brume :


Alors quelques photos de ce qu'on aurait du voir ;-)


L'interieur du temple avec son Boudha (au 2eme plan, hein ! ;-) ):
 
Au retour, au prends aussi un chemin qu'on avait repere (qui vers l'ouest en continuant après le sommet : NB : vous pouvez aller jusquau flower je sais plus quoi, on a pas ose mais y aurait eu le temps).

Un rocher fendu :


On doit se battre contre des bêtes terribles :


Avant de revenir de nouveau sur le chemin principal :


Le chemin passe par de nombreux temples,


et d'un coup, devinez quoi....

.

.

.

.

Et ben oui, bien sur... :

.

.

.

.


Qui sont les plus singes des 3 ??? :


En fait il y a toute une colonie qui s'est etablie la, contre ce temple, nourris par les gens du chemin principal (c'est interdit, mais pas respecte)...

Ah, c'etait bien la peine qu'on guette les singes tres a l'ecart....


Il faut faire gaffe, ils attaquent volontier les gens pour piquer de la nourriture.

Il y a des aussi des petits :


et des tres petits !


On traverse des forets de bambous :


et on revient au village du telepherique :

 



La, on voit une femme en train de degorger des ecrevisses de la riviere :


Chouette ! On demande a la dame si on peux en manger. Non, il faut d'abord qu'elle les lave, ca prendra du temps. Bon, soit.

Tout d'un coup, Yann dit : "vous trouvez pas que ca sent la lessive" ?

Renseignement pris, la dame etait en train de laver les ecrevisses de la riviere avec de la lessive (a linge)... c'est pour cela que ca moussait autant dans son sceau...



Finalement, après avoir trouve un autre restau, et s'etre assure que les ecrevisses etaient bien en forme et sans lessives..., on pourra quand meme en manger...tres bon !


Nicolas achete des pousses de bambous, pesees de maniere traditionnelle:

Une bataille terrible entre un chat et une ecrevisse (le chat semblait l'emporter quand on est parti) :


Avec des achats de the, champignons etc, en route, on est un peu a la bourre pour prendre le bus de 12h30, mais heureusement, le proprio a prevenu "son" chauffeur de nous attendre....

 Finalement, le guide resume bien cette montagne :


Voila, le WE s'acheve. Un super WE. Vraiment depaysant. 

Pour finir, et a la demande de quelques lecteurs du blog, voila une idee des tarifs en gros du WE (10 yuan = environ 1.2 Euros):

Bus A/R Nanjing-JiuHuaShan : 160 Y

Chambre de 3 (spartiate, avec pas mal d'humidite (decidement...), mais bon) : 200 Y en tout

Entrée aux montagnes : 190 Y, Telepherique : 75 Y (aller)

+ repas etc...

Allez, a+

C'est fou comme mon blog avance quand il pleut le dimanche a Nanjing....

Raphael



18/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres